Vieillir

Carnets de rêves Humeur du jour Leave a Comment

Beautiful Old WomanVieillir, nous rappelle le rêve, c’est parfois l’occasion de remédier à certaines petites choses, comme par exemple “se faire déboucher les oreilles” (intérieures s’entend).

Certains d’entre nous ont bien du mal à s’écouter, et pourtant le corps parle : « Je n’en peux plus ; j’ai besoin de… ; tu ne devrais pas… attention… ».
Mais nous n’écoutons pas.
Ou bien c’est une présence plus assidue au monde intérieur qui est requise, tandis qu’un côté de nous ne l’entend pas de cette oreille.
Ou bien, tout au contraire, nous sommes sollicité(e)s sur le plan social et nous ne le sentons pas. Quelque chose à l’intérieur de nous dit : « Je n’ai pas très envie d’y aller » ou « Je suis fatigué(e) »…
Et là encore nous n’écoutons pas et nous pensons : “L’invitation est prise depuis longtemps”, ou “Je ne peux pas faire autrement”, etc.
C’est l’occasion de découvrir que finalement si, on peut faire autrement, oui on peut décommander, changer d’avis (et découvrir finalement que ça arrange tout le monde : les autres aussi pensent que « ça n’est pas possible… »).

Notre temps est précieux. Il l’est d’autant plus que nous ne savons pas combien il nous en reste ni de quoi demain sera fait. Ne gaspillons pas l’énergie…
Le corps impose aussi un rythme et des limites que nous avons parfois bien du mal à accepter. L’âme aussi. Non seulement nous n’écoutons pas, mais nous nous accrochons encore à la performance… ou bien alors nous craignons le regard des autres, ou les remarques blessantes. Il est vrai que la lenteur, l’hésitation, la maladresse ne sont pas vraiment au goût du jour.
Le corps est cependant un compagnon extraordinaire que nous devons ménager, entourer d’attention, et auquel nous devons prodiguer des soins avec beaucoup de bienveillance — car même si nous ne voulons pas l’entendre, il finira par avoir le dernier mot.

— Michèle Le Clech ©

Comments 0

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.