Nicole Gratton/Monique Séguin : Les Rêves en fin de vie

Carnets de rêves Citations, Edition Leave a Comment

Les Rêves en fin de vieJ’avais 15 ans lorsque ma mère est décédée subitement. Nous habitions une petite ville dans les Laurentides. Souffrant de violents maux de tête, maman avait été hospitalisée à Montréal pour des examens de routine. La veille d’un examen médical risqué, mon père nous avait conduites, mes sœurs et moi, à son chevet. Incapables d’imaginer que notre mère âgée de 42 ans puisse mourir, nous avons vécu ce moment de façon plutôt anodine.

Le destin en a décidé autrement, car le lendemain, tel que craint par le médecin, il y a eu une rupture d’anévrisme au cerveau. Maman nous a quittés sans crier gare. Le dernier au revoir n’avait évidemment pas été à la  hauteur d’un adieu normal et cela m’avait beaucoup peinée. Que de regrets de ne pas avoir serré maman dans mes bras, de ne pas lui avoir dit combien je l’aimais, de ne pas l’avoir remerciée pour tout ce qu’elle avait fait pour notre famille. Nous étions tous désemparés devant un départ si rapide.

A cette époque, je ne m’occupais pas de mes rêves même si je m’en souvenais régulièrement. Peut-être m’avaient-ils avertie de la séparation à venir ? Refusant l’éventualité de la mort de ma mère, j’avais peut-être occulté cette information ?
La peine et les regrets ont cependant vite cessé car, peu de temps après le déces de maman, j’ai eu une grande consolation, celle de la revoir dans mes rêves.
La présence de ma mère durant mon sommeil était particulièrement intense. Chaque matin, au réveil, j’avais l’impression d’avoir passé du temps avec elle, ce qui m’apportait un énorme réconfort. De plus, les conseils qu’elle me prodiguait en rêve se sont avérés utiles dans ma vie d’adolescente.

— Nicole  Gratton, Les Rêves en fin de vie, “Avant propos”

Comments 0

  1. Pingback: Les Rêves en fin de vie sur radio Mieux-être | Carnets de rêves

Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.