Marie-Louise von Franz : les animaux dans nos rêves

Carnets de rêves Citations Leave a Comment

La Mère dans les contes de fées“Bien que la conscience humaine leur manque, les animaux paraissent souvent en savoir plus que l’homme, prisonnier de son unilatéralité. C’est pour cela que l’animal prend souvent un sens positif dans nos rêves : il peut symboliser une nature qui est encore reliée à nos fondements irrationnels, aux couches les plus profondes de la psyché. Il signifie souvent une fidélité à sa propre loi intérieure, à la nature elle-même, le contraire des inhibitions névrotiques du moi. Il ne s’est pas encore fourvoyé dans la conscience et dans la voie étroite du rationalisme. Pour cette raison, il n’est pas rare que l’animal soit un symbole de la totalité intérieure, d’une valeur suprême.”
— Marie-Louise von Franz, La Mère dans les contes de fées

A contrario, Marie-Louise von Franz nous dit aussi dans ce même ouvrage :
“[…] il existe vraiment des gens qui ne peuvent plus se libérer de l’étreinte de l’inconscient, qui ne sont pas capables de comprendre ni d’assimiler de manière créatrice ce qui les a submergés et qui restent par conséquent envoûtés par leurs complexes inconscients. De tels destins illustrent l’aspect totalement négatifs de l’archétype de la mère.
Le danger existe qu’une personne retombe dans un état préconscient ; elle rêve alors que des animaux la menacent ou qu’elle doit apprendre à s’occuper d’eux ou à les dresser. L’espèce d’animal qui apparaît dans un rêve ou dans un conte de fées peut indiquer la nature des éléments inconscients qui s’expriment.”

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.