Comments 0

  1. Dans les vidéos où j’ai pu le voir et l’entendre James Hillman me laisse l’impression d’être un homme qui chevauche un cheval qui n’est pas tout à fait le sien, “un cheval emprunté”, et qu’il lui faut veiller sans cesse, un peu anxieusement, à ne pas se faire désarçonner par cette monture qui n’est pas “un prolongement de lui-même”.
    Ce n’est qu’une impression personnelle, peut-être erronée, peut-être une projection de ma part sur un homme qui n’était simplement pas très à l’aise en pleine lumière, sous les projecteurs et les caméras.
    En comparaison, les entrevues filmées de Jung me laissent l’impression d’un homme profondément en accord avec lui-même, qui se laisse être celui qu’il est et chevauche une monture qui est un authentique prolongement de lui-même, une monture d’individuation.

    Amezeg

Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.