Nature et environnement

Carnets de rêves Interview Leave a Comment

Très tôt, Marie-Louise a eu une conscience aiguë de la crise de l’environnement, disant même : “Dans notre monde moderne, la nature n’est plus le grand danger pour l’homme, c’est maintenant l’homme lui-même qui est le grand danger, c’est-à-dire l’état de son âme.”

Extrait, propos de Marie-Louise von Franz recueillis par Rolande Biès

Lire la suite sur cgjung.net

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.