C'est un véritable dialogue avec mon âme qui s'est instauré dès la première séance, et qui me montre avec justesse et délicatesse les conditionnements, schémas et préjugés qui avaient fini par m'immobiliser sans même que je m'en doute.Z.

J'ai entrepris ce travail d'analyse il y a un peu plus d'un an, non parce que je me sentais si mal que ça, plusieurs années de recherches en développement personnel m'ayant déjà permis une évolution notable. J'étais depuis longtemps intéressée par Jung mais j'attendais mon heure, et la personne juste.
C'est alors que nos chemins se sont croisés...
J'ai mis un an à me décider. Pressentant qu'il s'agissait pour moi d'une démarche capitale, je voulais être vraiment prête à m'engager totalement dans ce chemin inconnu.
Je n'allais donc pas mal, je me sentais même plutôt en paix par rapport à des épisodes de dépression profonde qui avaient enfin fini par me laisser tranquille. Mais ce qui me stupéfie le plus, avec le recul, c'est que j'étais très loin de me douter que je pouvais aller aussi bien !

C'est une véritable magie que tu m'as aidée à mettre en route, par ta disponibilité, ton silence si accueillant, ton regard calme et profond qui sont une invitation à plonger à l'intérieur de soi, à "nager dans les grands fonds" comme tu le dis si justement.

De ce gisement encore en friche, mais si riche, nous extrayons ensemble les pépites que nous livrent les images oniriques, si belles parfois, si perturbantes d'autres fois, et tu m'amènes en douceur à rétablir le contact interrompu depuis si longtemps avec mes aspirations profondes. C'est un véritable dialogue avec mon âme qui s'est instauré dès la première séance, et qui me montre avec justesse et délicatesse les conditionnements, schémas et préjugés qui avaient fini par m'immobiliser sans même que je m'en doute.

Je suis ainsi, semaine après semaine, ramenée à l'essentiel, à ce qui est vrai et juste pour moi et rien que pour moi. Ce sont mes propres images, mon propre monde qui sont devenus à présent comme une boussole
intérieure. Je peux maintenant faire le tri entre ce qui m'appartient et le reste, je suis enfin capable de désamorcer les jugements paralysants entendus depuis l'enfance et que j'avais intégrés au point de ne même pas soupçonner la menace qu'ils faisaient peser sur moi...

Cerise sur le gâteau, je renoue peu à peu avec mon instinct corporel, mon véritable rythme, ma colère, ma féminité profonde !

Quand j'y pense, je réalise à quel point ce déferlement pourrait être traumatisant... Mais tu es là pour me guider à travers ces ressentis extrêmes et me permettre d'en faire une force. Et je reste stupéfaite devant la tranquillité bienveillante avec laquelle tu accueilles tous ces états, le cœur grand ouvert, afin de m'amener
à les transmuter et à retrouver ainsi l'accès à mes ressources profondes et à ma vraie raison d'être.
Loin de m'enfermer dans une introspection stérile, ce travail a au contraire totalement transfiguré mon rapport au monde!

Aussi, c'est avec une grande émotion que je te remercie pour ce voyage extraordinaire qui me réserve, j'en
suis sûre, encore bien des surprises…

Nous sommes loin d'imaginer les richesses véhiculées par les rêves, images de l'inconscient.C.

Cette voix d'introspection m'a tout de suite séduit car un rêve n'appartient qu'à la personne, à un instant T, et délivre un message qui n'appartient qu'à cette personne et à sa condition.
J'ai commencé ce travail vers la trentaine pour me permettre de vivre mieux, trouver un bol d'air pour libérer l'oppression qui me tenait ; une première phase, loin des plus confortables, m'a libéré d'un tas de complexes et de projections qui parasitent sans relâche la vie de tous les jours et surtout empoisonnent nos rapports avec autrui.

Et puis une deuxième partie, beaucoup plus intéressante et précieuse pour un homme : l'intégration de l'Anima... même si je n'en suis qu'à l'approche.
Ce travail me permet de considérer l'existence d'héritages, familial et collectif  (qui, la plupart du temps vécus inconsciemment, peuvent freiner d'une façon dangereuse l'évolution et le développement d'un individu).
Il me permet aussi de rassembler autant de pièces d'un puzzle qui symboliseraient chacune une part de moi-même pour, petit à petit (c'est un long chemin) parvenir à devenir entier, se connaître et s'habiter tel que l'on est réellement, trouver sa propre essence... rassembler tous ces éléments est possible en prenant contact avec sa propre Anima.
C'est devenir bienveillant et moins dans le jugement (souvent négatif) envers soi-même et donc bienveillant envers les autres.
C'est tout simplement devenir un homme qui sera juste à sa place car, intérieurement, il aura réuni les morceaux, voire les opposés. C'est un travail qui demande une très grande honnêteté envers soi-même, dans le dialogue avec l'analyste et avec l'inconscient ; on est loin de se douter de la puissance de ce dernier : regardons le désordre autour de nous, de nature psychique ou autre...

Le rêve est la matière première d'un seul individu (et d'un seul) et pour cela il est important et respectueux de le considérer, voire de l'honorer. Il ne s'adresse qu'à soi-même. Il est simple alors de comprendre que chaque individu porte en lui les problèmes et les solutions... Mais c'est un travail qui ouvre bien plus large les facultés d'un homme à vivre dans et avec son temps.