Marie-Louise von Franz : pour le moment…

Carnets de rêves Citations, Edition 1 Comment

m2_20100708-165330-63059[…] il existe de nombreuses strates et l’on peut toujours comprendre à un niveau autre et plus profond. Cela revient à dire qu’une partie de vous a enfin compris quelque chose, puisque vous descendez dans une plus grande profondeur, pour ainsi dire; et vous prenez alors conscience de cette même chose, mais sur un mode infiniment plus vivant et riche qu’auparavant ; et cela continue indéfiniment jusqu’à ce que cela devienne complètement réel.
Même si vous avez l’impression qu’une prise de conscience s’est opérée, vous devez toujours avoir l’humilité de dire que telle est votre impression… pour le moment.
Dans quelques années, vous direz peut-être que vous ne saviez rien auparavant, mais que vous comprenez maintenant ce qui était en jeu.

Ce qui est à mon sens si beau dans ce travail, c’est cette aventure qui ne se termine jamais, car, chaque fois que vous tournez au coin de la rue, d’un paysage, vous découvrez un nouveau panorama, un point de vue complètement différent sur la vie.
Vous ne savez jamais rien définitivement, rien n’est jamais résolu, même ce que vous croyez déjà réglé.

— Marie-Louise von Franz, Alchimie – Une introduction au symbolisme et à la psychologie

Comments 1

  1. Bonsoir Michèle,
    Quadrature du cercle, Périmètre,
    Ces quatre derniers posts me semblent comme un fil d’or autour d’un indicible porteur.
    Le Pelican ne s’ouvre pas à cette invitation d’éloigner le Moi et se sacrifie.
    Un peu avant M.Cornwall énonce ce questionnement.
    C’est alors six posts, d’un hexagone toujours inscrit dans ce cercle. Totalité.
    Quête où ces posts nous emmènent.
    Merci
    Que mes voeux vous accompagnent.
    André