Marie-Louise von Franz : actions criminelles

Carnets de rêves Citations, Edition Leave a Comment

L'Ombre et le mal dans les contes de féesProposer à la naïveté des gens un idéal archétypique est un des grands principes de toute propagande, car, une fois fasciné par le symbole, on ne réfléchit plus, on est possédé et prêt à tous les fanatismes.
Dans la vie individuelle, c’est aussi une combinaison des plus néfastes que celle qui allie des actions criminelles ou un comportement destructeur à un idéal religieux non réalisé et irréalisable. Cela entraîne, aussi bien pour les individus que pour les peuples, des explosions psychotiques. On découvre souvent, dans les replis de l’âme du psychotique, une sorte de rêve de paradis enfantin qui le rend étranger à la vie ; ce monde secret se dérobe derrière un comportement émotif autodestructeur. Cette dissociation permet aux peuples comme aux individus de commettre les crimes les plus horribles, la conscience claire et au nom d’un idéal trompeur.

— Marie-Louise von Franz, L’Ombre et le mal dans les contes de fées

Comments 0

  1. Oui. Travailler en soi-même à réduire la/les dissociations afin de réduire d’autant – d’un petit grain individuel – la dissociation collective, c’est œuvrer à l’affirmation du bien en face du mal afin que ce dernier n’emporte pas le monde tout entier dans une impasse destructrice sous la bannière fascinante d’un archétype ou d’un autre.
    Puisse cela être compris et mis en œuvre par un nombre toujours plus grand d’individus au sein de la collectivité humaine.

    Merci de nous l’avoir rappelé,
    et merci pour l’ensemble du beau et bon travail d’information et de partage que vous faites ici !

    Amezeg

    1. Post
      Author