Sybille Birkhäuser-Oeri : La Mère dans les contes de fées

Carnets de rêves Edition Leave a Comment

La Mère dans les contes de fées

Un nouveau livre sort prochainement aux éditions La Fontaine de Pierre : La Mère dans les contes de fées (annoncé pour le 11 juin 2014). Ce livre est paru en anglais sous le titre The Mother: Archetypal Image in Fairy Tales.
Sybille Birkhäuser-Oeri a été l’élève de Marie-Louise von Franz et a donné de nombreux cours et conférences à l’institut Jung de Zürich sur le thème de la mère dans les contes de fées. Après le décès prématuré de son élève,  Marie-Louise von Franz a rassemblé, organisé, relu et corrigé l’ensemble des recherches sur l’archétype de la mère et ses implications dans le monde et au cœur de la psyché.
Les contes comme Blanche Neige, La Belle au bois dormant, Hansel et Gretel y sont abordés parmi d’autres pour illustrer les aspects négatifs et positifs du complexe mère.

Quatrième de couverture
A l’énoncé du mot « mère » s’éveillent toutes sortes d’impressions, d’émotions, d’images, de souvenirs, d’évidences. Chacun colore le mot de sa propre expérience, de son vécu, de sa sensibilité, se référant à la mère qu’il a eue. Les contes de fées et leur analyse montrent que la mère extérieure, individuelle, a pour pendant la mère archétypique, ils dévoilent que cette mère, tout intérieure, revêt les caractéristiques très contrastées positives et négatives de la Grande Mère universelle que certaines religions reconnaissent. Sorcière ou déesse, maléfique, dévoratrice, ou protectrice, féconde, elle est, à l’image de l’inconscient dont elle est très proche, porteuse de tous les possibles.